Vitesse du dessin. À propos de l’œuvre de Gotlib.

Longtemps, avec mes amis Philippe Carles et Pierre Baudry, nous avons adoré les albums, les personnages et les dessins de Gotlib. La corrosion et le ridicule qui atteignent et détruisent les êtres du paraître tout le long temps qu’ils mettent à vieillir, étaient avec Gotlib l’objet d’une folle accélération. En quelques planches, en quelques coups de crayon dans une seule planche, l’être dessiné était immédiatement corrodé, sa monstruosité apparaissait, enflait, l’étouffait. Il y avait dans cette vitesse du dessin une insolence heureuse qui nous a ravis. Le cinéma n’est pas capable d’une telle vitesse. La faiblesse ou la vanité des êtres parlants n’y deviennent sensibles que plus lentement. Chez Gotlib, la caricature se dépassait et son principe se renversait : on ne partait pas d’un être ou d’un type préalables pour les caricaturer, c’est au contraire le dessin qui avait la puissance de créer des types qui s’adressaient en un clin-d’oeil à tous (« Superdupont », par ex.), que tous reconnaissaient, bien que n’en ayant jamais vu de tels en vrai. Je n’aime pas la grimace dans les films ; dans les albums de Gotlib, où elle est constante, elle est on ne peut plus joyeuse. Le monde dessiné par Gotlib est un envers du monde filmé, un envers de celui que je peux aimer et désirer, mais cet envers, fait d’exagérations dans les situations, les postures, les déformations des corps, agit comme une thérapie violemment salutaire qui défait en une seconde, en un geste, les aliénations dont nous avons du mal à nous libérer et dont le cinéma raconte et rend sensible, précisément, la difficile sortie. C’est donc un jet de liberté qui nous laissait mouillés de rire. –

Jean-Louis Comolli.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s