Se reconnaître les uns les autres sera très vite très urgent

14 mars 2021

J’ai, à travers l’étude d’un texte d’Alex Honneth, entrepris une réflexion sur l’idée normative de reconnaissance, concept qui m’était alors inconnu, amenant à reconstruire une morale plus centrée sur la lutte contre le mépris social.

Il s’agirait de donner une nouvelle définition de ce que l’on nomme morale ou justice sociale.

Nous sommes effectivement, en tant que sujets socialisés, dépendants du phénomène d’interaction qui s’organise suivant les principes de la reconnaissance. Nous apprécions à la fois notre singularité et notre adhésion à la société sous le prisme de celle-ci. En poursuivant ce raisonnement, on parvient à expliciter trois axes selon lesquels on peut mieux comprendre ce concept.

L’amour, l’égalité et le mérite. C’est sur ce dernier que je me concentrerai, car pour le moment c’est celui qui me préoccupe.

Comme dit précédemment, le sujet construit son identité à travers l’interaction et va aspirer à assimiler des capacités lui permettant d’être reconnu socialement. Il est aisé de comprendre qu’une personne dont les capacités ne sont pas reconnues subit une réelle humiliation qui peut la conduire à questionner sa propre utilité sociale.La connaissance et la compréhension de ces concepts ne sont aujourd’hui pas choses acquises, il n’est d’ailleurs pas d’usage de placer au centre de la morale l’idée de reconnaissance.

Hélas, la situation provoquée par la crise sanitaire de la Covid-19, renforce les situations d’isolement et de mépris social dont nous ressentons déjà les conséquences. Des individus de plus en plus nombreux se trouvent dans l’impossibilité de voir être validées leurs capacités, ce qui affecte à la fois la construction de leur identité personnelle et leur sentiment d’appartenance à la société.

Investir la morale de nouveaux principes, plus adaptés à répondre à ce besoin croissant est donc un enjeu majeur, si ce n’est un devoir générationnel. Nous savons que les conséquences de cette crise seront graves sur le plan social mais nous pouvons encore nous en prémunir et limiter les dégâts.

Paul Caravati, 20 ans.

Source : La théorie de la reconnaissance : une esquisse, Alex Honneth

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s