Pierre Etaix. L’homme de cinéma.

 

 

 

Il ne fallait pas que Pierre Etaix meure. Ou bien il fallait qu’il ne meure pas. D’ailleurs, je me rattache à cette dernière proposition, car je sais bien qu’un artiste comme lui, vraisemblablement, ne meurt pas. Avec lui, comme avec de rares autres, Buster Keaton, Charlot, Totò, Michel Simon, Jerry Lewis… corps et cinéma ne font qu’un. Le corps filmé devient le sujet du film, au double sens (qui est toujours le sien) de ce dont le film parle et des formes et outils dont il se sert pour en parler. Ainsi, toute narration cinématographique se resserre d’un coup dans un corps, qui dit tout, sans rien dire, par ce fait presque miraculeux que, spectateur, je ne peux plus détacher mon regard de ce corps et de ce visage, qui sont devenus toute l’histoire, toute la mise en scène, qui absorbent toutes les lumières, qui condensent tous les décors. Il n’y a rien d’autre à voir. La puissance du corps comique comme ceux-là c’est qu’à lui seul il est le film. Nous sommes passés sans y prendre garde du côté de l’indescriptible, de ce qui ne peut pas être raconté à la voisine qui n’aurait pas vu le film, de ce qui échappe tout aussi bien au commentaire de celles et ceux qui ont vu le film car il n’y a rien d’autre à dire que ce que ce qui est déjà là et qui, par la vitesse de la lumière, nous est arrivé avant même que les mots ne soient forgés. Le corps comique anticipe tout regard. Il est vu dans un étrange après-coup qui tient d’abord de l’immédiateté réflexe et tout aussitôt après de la conscience de ce qu’il y avait d’étonnant, de drôle, d’exquis dans la scène. Il y a, faut-il croire, une vitesse du corps que seul le cinéma révèle, ou permet, ou produit. C’est de toute façon aller plus vite que la mort, cette éternelle perdante. – Jean-Louis Comolli.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s